1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
223 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
16 700 entreprises et 44 155 emplois créés ou maintenus en 2016
Accueil > Un prêt d'honneur

Un prêt d'honneur

Au coeur du service offert au créateur / repreneur, le prêt d'honneur sans intérêt ni garantie.

UNE RELATION DE CONFIANCE. Pour vous aider à créer ou reprendre une entreprise, Initiative Haute Vienne peut vous accorder un prêt d’honneur, sans intérêt ni garantie personnelle que vous vous engagez à rembourser sur l’honneur (sur une période de trois ans). L’attribution du prêt d’honneur repose sur une relation de confiance entre le créateur d’entreprise et la plateforme Initiative France. C’est à vous-même que le prêt est octroyé, non à l’entreprise en création. Ce prêt d’honneur permet de renforcer vos fonds propres.

COMITE D’AGREMENT. Ce prêt d’honneur est accordé par un comité d’agrément sur la base du dossier que les professionnels de la plateforme vous auront aidé à constituer. Vous viendrez présenter votre projet devant ce comité d’experts (chefs d’entreprises, banquiers, experts-comptables, conseillers techniques…) qui décide de la nature et du montant du prêt.

5 873 EUROS EN MOYENNE. Le montant du prêt d’honneur dépend de votre projet et de vos besoins en fonds propres. La moyenne des prêts d’honneur d' Initiative Haute Vienne en 2015 s’élevait à 5 873 euros. 

EFFET DE LEVIER. Le prêt d’honneur ne remplace pas un prêt bancaire, il en facilite l’obtention. Au plan local, les banques s’appuient sur le travail effectué par la plateforme. Bien évidemment, si vous bénéficiez d’un prêt d’honneur, vous restez libre du choix de votre banque. Le prêt d’honneur a un effet de levier significatif : pour 1 euro de prêt d’honneur, les banques en moyenne accordent 11.4 euros de financement complémentaire.

Initiative Haute Vienne propose une palette de prêts d'honneur adaptés à la création, reprise ainsi qu'au développement. Consultez la rubrique "Offre de prêt" ci contre pour connaître les conditions de nos prêts.